Association européenne d’hématologie : en association avec le chlorambucil, effet bénéfique de l’obinutuzumab sur la survie globale par rapport au rituximab chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique avec comorbidités

L »obinutuzumab est un anticorps monoclonal anti-CD20 glycogénique de type II capable de combattre la leucémie lymphoïde chronique (LLC) en se liant aux cellules LLC malignes et en les détruisant. Le rituximab est un anticorps monoclonal anti-CD20 non glycogénique de type I qui fonctionne également en se liant aux cellules LLC et en les détruisant.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/622259/EHA_Logo.jpg )

Nous avons mené un essai clinique sur une cohorte de patients non précédemment traités atteints de LLC et présentant des maladies coexistantes (étude CLL11). L »étude portait sur une comparaison directe de deux chimio-immunothérapies : obinutuzumab (auparavant GA101) plus chlorambucil (G-Clb) versus rituximab plus chlorambucil (R-Clb). Les précédentes analyses réalisées dans le cadre de l »étude sur des périodes d »observation médianes de respectivement 20 et 40 mois ont montré une survie sans progression (SSP, durée pendant laquelle la maladie ne s »aggrave pas) plus longue avec G-Clb qu »avec R-Clb.

À l »occasion du 23[e] congrès de l »Association européenne d »hématologie (EHA d »après l »anglais), nous présenterons les résultats de l »analyse finale de l »étude CLL11 avec une période d »observation médiane d »environ 5 ans. Dans cette analyse, la supériorité de G-Clb par rapport à R-Clb a non seulement été confirmée en ce qui concerne la SSP, mais il semble qu »elle le soit également pour la survie globale (SG, durée pendant laquelle le patient reste en vie). En outre, la période médiane jusqu »au traitement suivant (c »est-à-dire le temps durant lequel le patient ne subit pas de thérapie après avoir terminé le traitement à l »étude avec G-Clb) était d »environ 4,5 ans, quasiment le double par rapport à R-Clb.

Les résultats de l »étude :

  • soutiennent l »utilisation de l »obinutuzumab plus chlorambucil (G-Clb) en tant que thérapie de première ligne chez les patients atteints de LLC et présentant des maladies coexistantes ;
  • suggère de privilégier l »obinutuzumab comme anticorps anti-CD20 dans le cadre de chimio-immunothérapies basées sur le chlorambucil, mais également pour de futures associations thérapeutiques dans le cas de LLC.

Intervenant : Dr Valentin Goede
Affiliation : Hôpital universitaire de Cologne, Allemagne
Sujet : EFFET BÉNÉFIQUE DE L »OBINUTUZUMAB SUR LA SURVIE GLOBALE PAR RAPPORT AU RITUXIMAB DANS LE CADRE D »UNE ASSOCIATION AVEC LE CHLORAMBUCIL CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE LEUCÉMIE LYMPHOÏQUE CHRONIQUE ET PRÉSENTANT DES COMORBIDITÉS : ANALYSE FINALE DE LA SURVIE DANS L »ÉTUDE CLL11

Le résumé S151 sera présenté par Valentin Goede le vendredi 15 juin de 16h15 à 16h30 en salle A1.

Embargo
Veuillez noter que notre politique d »embargo s »applique à tous les résumés traités dans les conférences de presse. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre guide média destiné aux congrès ici.

Site Internet : http://www.ehaweb.org

STOCKHOLM, June 15, 2018 /PRNewswire/ —

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi